La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 02 96 31 11 29
logo Biocoop
Le Courtil Bio

Festival AlimenTERRE : quand le cinéma promeut l’alimentation durable et solidaire

Festival AlimenTERRE : quand le cinéma promeut l’alimentation durable et solidaire

À partir du 16/11/2018

Biocoop Lamballe
Soutenu par Biocoop depuis 2013, le festival AlimenTERRE se déroule chaque année, du 15 octobre au 30 novembre. Son objectif : mieux comprendre les enjeux agricoles et alimentaires en France et dans le monde.

Mercredi 21novembre à 15h30
Samedi 24 novembre à 15h30

Diffusion du documentaire "Le Mexique sous l'emprise du Coca" organisée par la MJC et Biocoop Lamballe et St Alban

« Le Mexique est le premier pays consommateur de Coca-Cola dans le monde et représente à lui seul plus de 40 % des ventes de la marque en Amérique du Sud. Des villages entiers sont labellisés aux couleurs de la marque. En plus des effets sur la santé, les conséquences négatives se manifestent tant à l'échelle économique qu'environnementale »

Entrée Libre
Séance suivie d'un échange autour du film et d'un goûter bio offert par Biocoop Lamballe et St Alban!

Mexique, sous l'emprise du Coca

Réalisateur(s) :  Julie Delettre ; Année de sortie :  2016 ; Pays :  France ; Production :  Wilde Angle Productions & Public Sénat ; Durée :  29 minutes ; Langue(s) du film :  Version originale sous-titrée français.



Le Mexique est le premier pays consommateur de Coca-Cola dans le monde et représente à lui seul plus de 40 % des ventes de la marque en Amérique du Sud. Diabète, obésité, hypertension mais aussi assèchement de certaines régions, les conséquences négatives se manifestent tant à l’échelle individuelle, économique qu’environnementale. Ce documentaire témoigne de la manière dont la firme Coca-Cola a implanté à San Cristobal de Las Casas sa plus grosse usine dans les années 1980. Depuis, elle y pompe l'eau nécessaire à sa production, puisant directement dans la nappe phréatique de la ville jusqu'à en assécher certaines communautés alentours. Pour fabriquer un litre de Coca, il ne faudrait pas moins de six litres d'eau.



Retour